Viande rouge : découvrez qui ne devrait jamais en consommer, les concernés

La viande rouge ne serait pas uniquement dangereuse pour la santé. En cas d'excès, elle pourrait carrément vous coûter la vie !

© Viande rouge : découvrez qui ne devrait jamais en consommer, les concernés

Déployer Replier le sommaire

L’OMS a récemment rassemblé ses meilleurs experts pour mener une étude sur la rouge. Et le résultat n’est pas très rassurant. L’organisme a déclaré que cette protéine serait cancérigène. Face à cet aliment succulent, qui sont ceux qui doivent modérer sa ?

Quels sont les risques liés à la surconsommation de viande rouge ?

L’OMS a déployé pas moins de 22 scientifiques afin de déceler les dangers de la consommation de viande rouge. Et ils n’y sont pas allés de main morte. Après quelques semaines d’analyse, ils publient leurs observations. Selon eux, ce type de nourriture augmente le risque d’avoir un colorectal.

Voici le rapport officiel : « Les experts ont conclu que chaque portion de 50 grammes de viande transformée consommée quotidiennement augmente le risque de cancer colorectal de 18 % ». Il convient toutefois de préciser ce qu’est la viande transformée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christophe (@creations.salees)

Il s’agit de viande rouge ayant été fumée, salée ou simplement assaisonnée. Tout cela afin de faciliter sa conservation et améliorer son goût. Ce sont alors les saucisses, saucissons et jambons en tout genre. Même s’ils sont succulents, ils peuvent être remplacés par d’autres .

Selon Mayo Clinic, la viande rouge est surtout riche en protéines. Mais vous pouvez également en trouver dans la lentille, les pois chiches ou les haricots. D’autres instituts prônent également que la surconsommation de viande favorise le diabète et les maladies cardiaques.

Des risques accrus pour les diabétiques ?

Tout excès est mauvais pour la . Et celui de la viande rouge l’est encore plus pour tout le monde. Néanmoins, il existe certaines personnes qui sont plus sensibles aux maladies. Il en est ainsi des diabétiques. Ces patients doivent immédiatement arrêter d’en consommer.

Le diabète se présente sous diverses formes. Mais nous allons ici nous focaliser sur celui de type II. En termes clairs, cette maladie empêche l’énergie venant des aliments de parvenir dans le sang. De plus, elle est chronique. En d’autres termes, elle s’aggrave continuellement si le traitement n’est pas pris à temps.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierre Lgd (@pierre_lgd)

Au cas où vous présentez des risques de diabète, vos alimentaires doivent changer de manière drastique. Les apports en fibres et en céréales sont mieux recommandés. La viande rouge, quant à elle, est absolument prohibée.

D’autre part, il existe certains types de viandes que vous pouvez manger. Il en est ainsi des poissons en tout genre. Ils sont presque tous riches en oméga-3, cette graisse polyinsaturée qui vous prémunit de bien des maux. Dans tous les cas, demandez l’avis d’un professionnel en la matière.

La viande rouge accentue aussi le syndrome alpha-gal

Le syndrome alpha-gal est une simple allergie survenue à cause de certains aliments. La Mayo Clinic est arrivée à la conclusion que la viande rouge est un de ses précurseurs. Néanmoins, la principale cause de cette maladie est la morsure d’une tique.

Les symptômes de cette maladie varient entre des démangeaisons jusqu’aux maux de tête. Cela varie selon l’état de santé de tout un chacun. Toutefois, les risques d’avoir un cancer en consommant de la viande rouge sont toujours là. Alors, il vaut mieux faire dès qu’il est encore temps.