Supermarchés : ces 7 aliments menacés de disparaître bientôt des rayons

La crise internationale impacte directement sur le quotidien des français. Dans les supermarchés, plusieurs rayons risquent d’être vidés.

© Supermarchés ces 7 aliments menacés de disparaître bientôt des rayons

Déployer Replier le sommaire

Très récemment, l’huile de tournesol et la mayonnaise ont été absentes de presque tous les . Et pour cause : les difficultés d’approvisionnement, ainsi que la flambée des prix du carburant. À cette liste s’ajoute également un autre non moins essentiel. Préparez-vous dès maintenant !

Les supermarchés se vident petit à petit !

De nombreux petits producteurs se plaignent actuellement des difficultés auxquelles ils font face. Ils ont du mal à écouler leurs marchandises à cause de la hausse généralisée des prix sur le marché. En effet, l’approvisionnement, la transformation, le stockage et le coût des matières premières ne sont pas une mince affaire.

Pour éviter la faillite, ils demandent l’aide des autorités compétentes. Ils envisagent aussi d’augmenter leurs prix. En parallèle à cela, le gouvernement fait ce qu’il peut pour aider ses concitoyens. Mais le fait est là ! De nombreux ne sont plus disponibles dans les supermarchés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pascal Bion (@goudailledit)

Les problèmes dans les supermarchés ne s’arrêtent pas là. Une épidémie de grippe aviaire vient de sévir dans toute la France. Le bilan est lourd, car plus d’une vingtaine de millions de volailles ont dû être abattus. L’information vient directement du Syndicat national des industriels et professionnels des œufs.

Si aucune mesure efficace n’est prise, le secteur alimentaire va en payer les frais. Et personne ne veut que quelque chose comme ça se produise. Les ménages ont déjà assez de mal avec l’inflation. La balle est dans le camp du pouvoir exécutif pour éviter le pire.

La pénurie d’œufs entraîne de lourdes conséquences !

Le syndicat a tenu à expliquer ses propos par le fait que : « L’offre est largement insuffisante, sans solution pour satisfaire la demande ». Et les résultats ne sont pas très encourageants, car la actuelle va s’accentuer. Le prix de l’œuf sera alors révisé à la hausse jusqu’à la mi-mars 2023.

Tout le monde le sait, l’œuf n’est pas uniquement fait pour le petit-déjeuner. De nombreux autres produits dans les supermarchés en dépendent. La liste des produits pouvant disparaître des rayons est longue. Sans plus tarder, voici ceux qui sont directement touchés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rudolf Bonvie (@rudolfbonvie)

Déjà mentionnée précédemment, la mayonnaise sera peut-être absente des supermarchés si aucune solution n’est trouvée. Il en est de même pour les pâtes à pizza et à tarte. Au plus grand regret des fins gourmets, ils ne pourront plus préparer rapidement leurs meilleurs mets.

La plupart des denrées alimentaires qui sont faites à base d’œufs seront indisponibles. Lactalis a déjà indiqué le fait que le beurre pourrait alors être en rupture de stock. Les biscuits en tout genre sont aussi dans le même cas. Cette liste nous informe sur l’importance de l’œuf dans le quotidien des ménages.

Supermarchés : D’autres produits en rupture de stock !

Le riz occupe une place particulière dans les supermarchés. Il ne dépend pas de la production d’œuf, mais il risque également d’être mis hors du marché. Et il ne s’agit pas uniquement de quelques variétés. Les difficultés résident dans l’approvisionnement.

L’Asie, principal producteur de riz, fait aussi face à de nombreux problèmes. La guerre en Ukraine provoque une crise sans précé dans le secteur de l’énergie. Et pour les producteurs de riz, il devient de plus en plus difficile d’exporter vers les supermarchés des autres pays.