Rénovation énergétique : ces aides qui vont augmenter pour soutenir les Français

Les aides gouvernementales se tournent actuellement vers les rénovations énergétiques. De nouveaux décrets sont publiés pour aider les ménages.

© Rénovation énergétique ces aides qui vont augmenter pour soutenir les Français

Déployer Replier le sommaire

La crise énergétique n’a jamais été aussi grave en France. Il faut dire que la situation en Ukraine et les difficultés subies par le nucléaire français tombent mal. Depuis le début de l’année jusqu’à aujourd’hui, de nombreuses ont été attribuées aux ménages. Découvrez ici ce dont vous pourriez bénéficier.

Les aides gouvernementales découlent de certains amendements

Le pouvoir exécutif vient de proposer un projet de loi en vue de soutenir la rénovation énergétique. Ainsi, le mode de consommation des ménages peut être amélioré d’un cran. Bien sûr, certaines aides sont octroyées aux foyers afin de les aider dans cette transformation.

La première mesure prise par le gouvernement concerne le déficit foncier. Cette astuce fiscale vise à aider les investisseurs locatifs, mais aussi à réduire leurs impôts. Le montant plafond était auparavant de 10 700 . Aujourd’hui, ces aides gouvernementales augmentent à environ 21 400 euros.

D’un autre côté, le pouvoir exécutif veut également encourager les ménages à effectuer des rénovations énergétiques. Cela requiert pourtant un budget significatif. Les modifications apportées au logement ne sont pas des moindres. Ainsi, les aides au fioul et le dispositif MaPrimeRénov’ subissent actuellement des changements majeurs.

En parallèle à cela, les ménages sont aussi conscients de l’importance d’économiser l’énergie. La plupart redoutent les pics de consommation et les coupures de courant qui pourraient se produire. Ainsi, chacun fait ce qu’il peut pour réduire au maximum possible ses factures.

Des rénovations significatives à travers MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est un dispositif gouvernemental mis en laisser à désirer apporter à un logement. Chaque personne qui veut apporter des changements dans sa résidence bénéficie d’un certain nombre d’aides. L’objectif est que tous les Français puissent vivre dans de meilleures conditions, surtout en termes de chauffage.

Il existe de nombreuses méthodes de rénovation énergétique concernées par ce dispositif. Mais les résultats de ces aides ne sont pas encore satisfaisants. D’où la décision des autorités d’augmenter le tarif correspondant à certains postes de changements. Le décret sera effectif dès l’année prochaine.

En effet, les 7 000 euros reçus auparavant sont maintenant augmentés à 10 500 euros. Néanmoins, les conditions sont difficilement réalisables pour tout un chacun. Les rénovations entreprises doivent avoir une certaine envergure. Ainsi, le coup de pouce peut avoir une incidence significative.

Ces aides financières visent donc ceux qui ont un revenu moyen. Cette catégorie de personnes est plus à même de concrétiser ce genre de projet. Un remboursement de 50% pourrait même être octroyé si les formalités sont toutes respectées. De l’autre côté, ceux qui prévoient une rénovation d’envergure moins élevée doivent s’attendre à une diminution des subventions.

Aides financières : Le fioul va être mis de côté !

De nos jours, près de 4,3 millions de Français se chauffent toujours au fioul. Pourtant, cette énergie fossile n’est plus recommandée à cause de ses effets néfastes sur l’environnement. Le gouvernement envisage même de le remplacer définitivement. Et le coup de booster marque le début de sa stratégie.

Ces aides financières proposées par le gouvernement visent à troquer les vieux appareils des ménages contre d’autres moins polluants. Il en est ainsi de la pompe à chaleur PAC, la PAC hybride, du système solaire combiné et bien d’autres. De plus, tous les appareils utilisant le fioul ne pourront plus être installés à partir de l’année prochaine.