Les arnaques à la carte bleue font des ravages : plus de 16 000 € escroqués à ce magasin

Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées. Cette fois, les malfaiteurs ont élaboré un plan efficace et la victime n’a rien vu venir.

© Les arnaques à la carte bleue font des ravages : plus de 16 000 € escroqués à ce magasin

Déployer Replier le sommaire

Les à la semblent attirer l’ de nombreux malfrats. Ils rivalisent d’ingéniosité pour utiliser le système à leur avantage. Et on dirait que ça marche ! Un honnête commerçant a perdu pas moins de 16 000 euros. Voici comment ça s’est passé !

Les arnaques touchent toutes les régions de la France

La victime de cette série d’arnaques est un simple vendeur de matelas. Son local se trouve aux alentours de Toulouse. Plus précisément, c’est à Balma, une petite ville de la Haute-Garonne. Puisque les techniques de sont actuellement assez compliquées, le commerçant essaie de vivre avec son temps.

Les malfaiteurs vont utiliser ce fait contre la victime. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont tapé dans le mille. Cette affaire rappelle le fameux « spoofing » téléphonique. La méthode utilisée est similaire, puisque les victimes font tout de suite confiance à leur interlocuteur.

Le gérant de la literie a, quant à lui, été escroqué d’environ 16 000 euros. Les malfrats courent toujours, même si celui-ci a déjà informé les autorités compétentes. Par rapport aux autres arnaques du genre, ce cas-ci est presque indétectable.

Il faut dire que les escrocs disposent de presque tous les moyens pour faire leurs arnaques. Ils connaissent également toutes les procédures bancaires concernant tous les types de transactions. Vous voulez savoir comment ils ont contacté le vendeur de literie ? La suite est très intéressante.

Un mode opératoire très bien étudié !

L’histoire de ces arnaques commence avec une simple commande venant d’un client. Ce dernier avait besoin de deux matelas et sa facture remontait à environ 5 612 euros. Jusque là, tout va bien, même s’il ne peut pas régler ça au comptant.

En effet, le concerné a demandé à ce que la transaction se fasse en ligne. Il donne les informations concernant sa bleue. Le vendeur, quant à lui, effectue la livraison en temps et en lieu convenus. Il est loin de se douter que son argent ne va jamais parvenir jusqu’à lui.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 20 Minutes (@20minutesfrance)

On ne sait pas encore si les deux cas d’arnaques proviennent de la même personne ou non. Mais le vendeur reçoit un autre appel sur une commande similaire. Et comme la première fois, le paiement se fait par carte bleue. Toutefois, le montant des dépenses du client atteint les 10 000 euros.

Ce n’est qu’en voulant régulariser sa comptabilité que le commerçant constate une anomalie. Il s’est rendu compte que le paiement n’a jamais été effectué par les deux prétendus . Ayant fait la vérification, il constate que leurs carte bleues respectives n’existaient plus !

Comment éviter les arnaques ?

Comme ce commerçant, le premier réflexe à prendre est de porter plainte. Mais c’est un peu tard ne pensez-vous pas ? Au lieu de perdre votre argent, vous pourriez simplement éviter ces arnaques. Cela ne vous coûtera aucun centime.

Si quelqu’un vous appelle en se faisant passer pour un quelconque responsable financier, ne communiquez jamais vos informations confidentielles. Vos identifiants et mots de passe ne doivent être connus par personne d’autre à part vous. En cas de transaction en ligne, demandez un justificatif du paiement avant de faire la livraison.