CAF : tout savoir sur la prime de Noël de 209 € en moyenne en 5 réponses

Depuis 1998, la prime de Noël est versée à de nombreux foyers par l’intermédiaire de la Caf. Découvrez ici si vous pouvez en bénéficier.

© CAF : tout savoir sur la prime de Noël de 209 € en moyenne en 5 réponses

Déployer Replier le sommaire

Le pouvoir d’achat des Français est à son niveau le plus bas. La plupart des ménages n’arrivent pas à tenir le coup face à l’inflation. C’est pourquoi le gouvernement octroie de nombreuses aides à travers la . Il en est ainsi de la de Noël. Regardez ici les conditions d’obtention de ce coup de pouce.

Prime de Noël de la Caf : Qui sont les bénéficiaires ?

Selon les sources officielles, environ 2,4 millions de foyers vont bénéficier de la prime de Noël. Pour pouvoir l’obtenir, vous devez souscrire à certaines aides venant de la Caf. Entre autres, le RSA, l’AER ou l’ASS figurent dans la liste.

Vous l’aurez compris, cette aide financière cible une catégorie spécifique de personnes. Toutefois, cette aide de la Caf ne profite pas encore aux demandeurs d’emploi ni à ceux qui sont en situation de handicap. Ce qui explique le fait que certaines personnes percevant l’AAH ne l’obtiennent pas.

D’autre part, la prime de Noël n’a presque jamais été sujette à une augmentation depuis qu’elle existe. Ce constat est pourtant contradictoire à la situation actuelle. L’inflation n’a jamais atteint un tel niveau. Et les principales victimes n’arrivent pas à trouver le soutien nécessaire pour y faire face.

La prime de Noël de la Caf a déjà été sujette à une augmentation. C’était en 2008, lors de la crise des subprimes. Le taux d’inflation était de 2,8%. Le gouvernement a alors décidé de l’augmenter en conséquence. Mais cette fois-ci, aucune revalorisation n’a été annoncée.

Comment calcule-t-on la somme obtenue ?

Bien sûr, le coup de pouce de la Caf varie selon la composition du ménage de tout un chacun. Il faut analyser la situation matrimoniale et le nombre d’ à la charge. Au minimum, vous pouvez recevoir 152,45 euros si vous vivez seul.

La somme peut atteindre les 442,10 euros si vous et votre conjoint avez quatre enfants à votre charge. À partir de ce seuil, la Caf procure 60,98 euros de plus pour chaque enfant supplémentaire. Ces derniers ne doivent toutefois pas excéder les 20 ans.

Une liste précise de chaque cas est disponible. Il suffit de consulter le site officiel de la Caf. Le principe réside dans le fait que vous obtenez plus d’aide si vous éduquez seuls vos enfants. D’après la loi de finances, le budget réservé à cette aide financière s’élève à 508,9 millions d’euros.

D’autre part, le mode de calcul pour Pôle Emploi se fait d’une tout autre manière. Contrairement à la Caf, cette dernière est forfaitaire. En termes clairs, le montant est fixé à 152,45 euros. Si vous vivez en outre-mer, la prime de Noël varie également selon votre région.

Comment postuler pour cette aide de la Caf ?

D’emblée, il faut savoir que cette de la Caf est versée de manière automatique. Vous n’avez qu’à surveiller votre compte bancaire à partir du 15 décembre prochain. Une méthode qui profite bien à de nombreux ménages déjà débordés par le travail.

Pourtant, il existe de nombreux foyers qui ne réclament pas les aides de la Caf. On ne sait pas encore s’ils ne les connaissent simplement pas ou s’ils omettent délibérément de souscrire. En tout cas, le gouvernement cherche un moyen efficace afin que tout le monde puisse en bénéficier.