CAF : les aides sociales désormais supprimées sur ces comptes bancaires

Les vérifications menées par la Caf avant d’octroyer les aides ne semblent pas être efficaces. Un nouveau règlement est ajouté par le gouvernement.

© CAF les aides sociales désormais supprimées sur ces comptes bancaires

Déployer Replier le sommaire

Depuis plusieurs années, le gouvernement français constate une perte considérable dans les aides fournies par la . En effet, certaines personnes n’hésitent pas à falsifier leurs dossiers afin d’obtenir les allocations. L’Assemblée nationale décide alors d’entrer en jeu. Un certain type de compte en banque ne bénéficiera plus des coups de pouce octroyés.

La Caf joue un rôle majeur face à l’inflation

La situation critique actuelle n’est plus un secret pour personne. L’économie française est au plus mal. Malgré le soutien financier venant de la Caf, le prix des denrées alimentaires a augmenté d’un cran. Le riz, le pain ou la viande sont maintenant hors de portée de certaines personnes.

D’autre part, la guerre en Ukraine a provoqué une pénurie de carburant significative. À titre d’exemple, le Super est passé à plus de 2 euros en quelques mois. Et ce n’est pas prêt de se terminer, selon les professionnels. Les grèves dans les raffineries ne semblent pas améliorer la situation.

Comme si ça ne suffisait pas, le nucléaire français fait aussi face à des difficultés majeures. Face à l’arrivée de l’hiver, les factures énergétiques des Français augmentent considérablement. Pour éviter le gonflement de cette dernière, le chauffage doit être réglé à moins de 19°C. Un contraste auquel aucune autre solution n’est encore proposée.

La hausse des prix touche alors tous les secteurs de l’économie. De son côté, le gouvernement fait ce qu’il peut pour réduire la pression. À travers la Caf et d’autres institutions financières, il octroie certaines allocations en faveur des ménages.

Les comptes locaux sont maintenant privilégiés

Les cas de fraude au niveau de la Caf ne sont pas nouveaux. Selon les statistiques, les pertes se comptent en dizaines de milliers d’euros. Pourtant, le ministère de la Solidarité avait envisagé de faciliter l’accès aux en 2023.

La redistribution de la richesse nationale ne profite pas à ceux qui paient leurs impôts. Certaines catégories de personnes sont tenues à l’écart, à cause du manque d’informations. Désormais, les se focalisent sur ceux qui exercent leur activité sur le territoire européen.

Le Ministre des comptes publics a même déclaré : « Plus aucune , hors retraite, ne pourra être versée sur un compte non français, ou non européen ». Cette mesure est, si on peut le dire, assez drastique. Mais au vu des arnaques à la Caf, elle est justifiée.

Le secrétaire d’État Gabriel Attal a ajouté : « La question de la fraude, notamment aux prestations sociales qui sont versées à des personnes qui ne résident pas sur notre territoire, alimente régulièrement les études ».

Quels sont les dispositifs gérés par la Caf ?

Dans tout ce qui se passe, les principales victimes sont les ménages. Pour les aider, le gouvernement octroie certaines allocations, dont la gestion est assurée par la Caf. Il en est ainsi de la de rentrée, qui s’est allongée jusqu’à ce mois de novembre. Ces aides financières sont nombreuses et il n’y a pas de procédure administrative à suivre pour en bénéficier.

À côté de la Caf, le pouvoir exécutif établit également certains dispositifs. Pour faire face à l’hiver, la trêve hivernale est effective jusqu’en mois de mars 2023. D’autre part, le RSA et les autres primes devraient aussi être revus à la hausse à partir de l’année prochaine.