CAF : cette astuce va vous permettre de toucher les aides que vous oubliez de réclamer

Vous n’aviez jamais pensé à réclamer vos aides financières auprès de la CAF ? Pourtant, c’est très simple à partir de maintenant.

© CAF cette astuce va vous permettre de toucher les aides que vous oubliez de réclamer

Déployer Replier le sommaire

Bien des gens omettent ou n’exigent tout simplement pas les coups de pouce venant de la . Certains n’ont pas envie de remplir des formulaires et de faire de longues files d’attente. D’autres ne savent tout simplement pas quelles aides ils peuvent obtenir. D’où ces récentes déclarations qui pourraient grandement vous aider.

Les aides venant de la CAF devraient profiter à tous !

Il existe de nombreuses dont la distribution est confiée à la CAF. Celle-ci publie qu’ : « Il faudra toujours en faire la demande, mais ce sera beaucoup plus simple ». En effet, un bon nombre de personnes ne connaissent pas leurs droits.

Le ministère correspondant est également en connaissance de cause de ce fait. Le ministre Jean-François Combe déclare lui-même qu’un tiers des dossiers sont des cas de non-recours. Ainsi, ils ne peuvent tout simplement pas bénéficier des prestations sociales de la CAF.

Ces aides ont aussi vu le jour suite à la promesse électorale de Macron. Selon lui, le gouvernement doit : « Réduire la pauvreté en versant automatiquement les aides ( d’activité, , APL, RSA) à ceux qui y ont droit, pour éviter le non-recours et la fraude ».

Outre la méconnaissance des droits, certaines personnes peuvent falsifier leur dossier. Il n’est pas rare de voir quelqu’un mentir sur sa situation personnelle afin d’obtenir plus d’aides. Voilà pourquoi la CAF effectue une enquête assez approfondie avant d’octroyer ses aides.

Quelles aides financières bénéficient de la solidarité à la source ?

La solidarité à la source veut que tout un chacun puisse obtenir les aides auxquelles il a droit. Pour l’instant, ce n’est qu’un projet. Néanmoins, la concrétisation à travers la CAF devrait commencer dès le début de l’année 2023. Cette décision découle d’un constat venant de la DREES.

Selon cette institution : « Un tiers (34 %) des foyers éligibles au RSA seraient non-recourants chaque trimestre, et un sur cinq (20 %) le serait de façon pérenne trois trimestres consécutifs ». Les statistiques sont à peu près similaires pour la prime d’activité.

Il est grand temps de veiller à ce que la redistribution de la richesse nationale parvienne à tous les ménages. Les aides de la CAF concernées sont le RSA, l’APL et la prime d’activité. D’ailleurs, le ministre a également évoqué ce sujet.

Au micro d’Ouest France, il déclare : « Seuls le RSA, la prime d’activité et les APL (Aide Personnalisée au Logement) seraient testés dans un premier temps. Cela concerne globalement 90 % des allocataires, soit près de 20 millions de Français ».

La CAF aura beaucoup à faire l’année prochaine !

Les aides financières fournies par la CAF ne sont en aucun cas négligeables. Elles ont pour objectif d’augmenter le pouvoir d’achat des Français et de lutter contre l’. L’efficacité de cette institution est telle qu’elle se voit attribuer de nouvelles tâches.

Toujours d’après le Ministre des Solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées : « Il s’agira d’aller à la rencontre des personnes les plus éloignées du système social (…) La dernière étape, d’ici à la fin du quinquennat, consistera à harmoniser les bases de calcul des ressources qui servent à calculer les droits, afin de rendre notre système plus incitatif à la reprise d’activité ».