Arnaque : une cliente alerte sur cette escroquerie à Carrefour !

Une TikTokeuse vient de révéler une arnaque chez Carrefour. L’anomalie se trouve dans un certain pack de bouteilles de lait.

© Arnaque une cliente alerte sur cette escroquerie à Carrefour !

Déployer Replier le sommaire

Les promotions sont le moyen le plus efficace pour attirer les clients. D’ailleurs, une grande partie du chiffre d’affaires des supermarchés est obtenu à partir de cette stratégie. Toutefois, certaines personnes suspectent une dans cette méthode. C’est le cas de cette vidéo, devenue virale sur Internet.

Arnaque : Quand les personnalités politiques s’en mêlent !

Cela s’est passé il y a quelques semaines. Une TikTokeuse a remarqué une vidéo pour le moins compromettante sur la plateforme. Selon la publication, les soi-disant promotions proposées par les grandes enseignes ne sont qu’une arnaque. Elle décide alors de vérifier les faits.

Arrivée chez Carrefour, la jeune femme prend une des bouteilles dans le pack censé être en promotion. Selon l’affiche, les dix bouteilles coûteraient 9 euros. Mais elle a été très étonnée de voir qu’une seule bouteille vaut 0,72 euro. Les dix devraient alors être vendus à 7,20 au lieu de 9 euros.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Carrefour France (@carrefourfrance)

Le terme arnaque est un peu lourd. Pourtant, il peut prendre tout son sens si l’enseigne l’a fait de manière délibérée. La discussion est telle que même le député Antoine Léaument décide d’entrer en jeu. D’un côté, il relaie l’information sur les réseaux sociaux. Il demande également des explications auprès du ministère correspondant.

D’après lui : « Cette pratique, si elle était avérée, contreviendrait très directement à la directive européenne Omnibus, qui durcit les sanctions applicables en matière de promotions trompeuses ». Ainsi, en cas d’arnaque, l’enseigne risque de lourdes sanctions.

Que s’est-il passé du côté de Carrefour ?

Pour mieux cerner le sujet, il est nécessaire d’expliciter certains points concernant la directive Omnibus. En termes clairs, ce dispositif oblige les vendeurs à afficher le prix avant et pendant la promotion en question. L’objectif est évidemment d’éviter que les consommateurs soient victimes d’une arnaque.

Ainsi, le « prix antérieur au prix le plus bas pratiqué par le vendeur au cours des trente derniers jours précédant la réduction » doit être affiché avec le produit. L’enseigne Carrefour a tout de suite admis son erreur. Elle dit que : « La bouteille seule est vendue à 1,03 € en moyenne (et non pas 0,73 € comme indiqué) ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Carrefour France (@carrefourfrance)

Là encore, les versions sont encore assez floues. Carrefour dit que les modifications nécessaires ont déjà été effectuées. D’un autre côté, beaucoup de gens préfèrent croire la vidéo qui dénonce une arnaque. On ne peut pas tirer une conclusion significative dans cette histoire.

Le plus important, c’est de toujours être méticuleux dans ce genre de cas. En effet, beaucoup de gens ont tendance à se tourner tout de suite vers les produits en promotion. Et ils oublient de bien vérifier avant d’acheter le produit.

Arnaque : Les bouteilles de lait ne sont pas un cas isolé !

Il existe de nombreuses plateformes qui se soucient du bien-être des consommateurs. En effet, l’arnaque précédente est sûrement issue d’une longue lignée. C’est ainsi que Foodwatch publie les résultats de ses investigations. De cette manière, vous pouvez observer ce que les enseignes font pour détourner votre attention.

Foodwatch s’est concentré sur un hamburger de la marque Jacquet et vendu chez Carrefour. Selon le cabinet, ils : « coûtent 29 % en plus au kilo entre le format classique (330 g) et le maxi format (495 g) ». Le calcul du prix réel devrait alors se faire selon le « prix à l’unité de mesure d’un produit (litre, kilogramme) ».